Une église ouverte sur le monde selon Gaudium et spes

«Les temps sous les Romains étaient également mauvais, mais Jésus est venu, et il n’a pas perdu ses années à parler et à remettre en question le mal de l’époque. Il a réglé la question de manière très simple, en faisant du christianisme: il n’a pas incriminé le monde, il l’a sauvé»[1].   Charles Péguy Ce que ce brillant auteur français nous rappelle, c’est que le christianisme … Continúa leyendo Une église ouverte sur le monde selon Gaudium et spes